• chapitre 7: Visite chez mon oncle

     -Halte jeune démon!

    -Vous êtes?

    -Je suis la tante de Liz, celle que tu appelles cocotte.

    -Ah? enchanté mam'zelle. Dis je en faisant la révérence.

    -Tient, on a le sens de la courtoisie chez les démons? 

    -Bah ouais j'ai le sens de la courtoisie par rapport à vous.  À venir m'agresser sans que je vous demande rien.

    -Tait toi, petit insolent! 

    -Je ne fais que me défendre. Bon c'est pas tout ça mais j'aimerai voir Hadès moi. Au revoir.

    Je repartais donc, tout en râlant.

    -Non mais ho, pour qui elle se prend celle-là? Décidément on parle des démons mais les anges sont pas mieux.

    Mais bon, j'ai continuer mon chemin jusqu'à arriver a la maison d'Hadès, mon Oncle, que je voyais de loin, assis sur le trône avec cerbère.

    -Salut mon Oncle!

    -Salut mon neveu.

    -ça faisait longtemps.

    -Ouaip. Tu commençais même à manquer à Cerbère. 

    -Oh c'est vrai mon vieux? Et ben.

    -Eh oui... Et t'a bien grandi aussi! Bientôt tu dépasseras ton père! 

    -Eh oui. Encore quelque centimètre et je le dépasserai. Répondis-je, en caressant les têtes de Cerbère.

    -Et ben... Comme le temps passe vite.

    -Ouaip.

    -Bon j'imagine que tu n'est pas venu pour le plaisir?

    -Non en effet. J'aimerais apprendre quelque rites vaudou.

    -Ah? Et pourquoi donc?

    -Et bien... Je me disais que ça pourrait servir pour plus tard, pour mes combats.

    -Hum... Ouais pourquoi pas. Mais ne dis pas d'où ils viennent dans ce cas sinon je risque d'avoir des ennuis.

    -Je serais muet comme une tombe mon Oncle!  Ah oui, tu connais une déesse qui serait la tante d'une certaine Liz?

    -Oh oui je la connais... C'est Frida, déesse qui déteste au plus haut point les démons. Pourquoi?

    -J'ai eu affaire à elle en venant chez toi.

    -Pffff... Et qu'a-t-elle dis?

    -Eh bien qu'elle ne savait pas que les démons avaient de la courtoisie, étant donné que je lui avais faits la révérence. Mais je lui ai répondu qu'elle n'avait pas le sens de la courtoisie non plus, vu la manière dont elle m'a répondu.

    -Tu as bien fait. Qu'est-ce qu'elle peut m'énerver elle.

    Je souriais en entendant ça et je filais dans sa bibliothèque.

     

     

     

     

     

     

     

     

    « chapitre 6: Zeus! Que veut tu faire?!Chapitre 8: Une amitié possible? »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :