• Chapitre 50 (fin) : La fin d'une aventure

    -Ta sentence sera d'aller chercher les âmes de Manon et d’Arès dans le Styx.

    -D'accord, seulement mon oncle n'est pas contre?

    -Il est contre. C'est pour ça qu'il va te falloir attendre le temps de convaincre ton oncle d'accepter. En attendant tes faits et gestes seront surveillés. 

    -Bien. Tant que je peux payer ma dette.

    -Dans ce cas le conseil est fermé.

    Ils se levèrent, tour à tour, et partirent. Seul mon oncle et Zeus sont resté. Des gardes m'ont enlevé mes chaines, et je partis.

    PDV Hadès:

    -Non non et non je ne le laisserais pas aller dans le Styx à nouveau!

    -J'ai bien compris ça! Mais il le faut c'est sa sentence.

    -Je sais bien merci je suis peut être vieux mais pas sourd! Mais il en est hors de question. Il est le seul à pouvoir gouverner les enfers. Théo est trop jeune, celui qu'il a trouvé dans un autre monde n'est pas un démon et je ne peux gérer tout l'enfer seul.

    -Il n'a pas un frère?

    -Il a disparu.

    -Ah. Je vois.

    -Oui. Sur ce je dois partir tu m'excuseras.

    -Je t'aurais à l'usure Hadès, je suis coriace.

    -Ne t'inquiète pas moi aussi.

    PDV Vassago:

    -Je me demande si les autres dieux vont réussir a le convaincre. Je le connais il est aussi têtu que moi. Enfin on verra bien.

    Le chemin s'est passé sans encombre. Le reste de la journée aussi... La routine quoi. Des démons qui ont des problèmes et qui me demandent de les régler entraînements avec Alexis etc etc...

    Vint le moment du coucher. Je m'endormis assez vite à vrai dire, même trop vite à mon goût. D'habitude il me faut au moins changer vingt fois de positions avant de trouver la bonne pour m'endormir. Ou alors quand je m'endors directement je fais des rêves bizarres. Et ça n'a pas échappé à la règle.

    J'étais seul, dans une pièce toute blanche, avec rien d'autre a l'entour de moi. J'ai commencé à courir, mais j'avais l'impression de faire du surplace. Je reprenais mon souffle lorsque la pièce commença à s'assombrir comme si des insectes couvraient subitement toute la pièce. Enfin c'est ce que je pensais. 

    Une masse sombre est apparue devant moi. Grand, très mince, une paire de cornes et une queue pointue avec un regard qui transperce ton âme, voilà ce que j'ai pu voir avant qu'il ne disparaisse.

    -T'est qui toi?!

    -On ne me reconnaît pas? Je suis Zalgo le tueur de dieux et celui qui est enfermé dans ton esprit.

    -Zalgo?! Mon oncle m'a parlé de toi qu-est ce que tu fout dans mon esprit?! Et puis t'est où?!

    -J'aimerais être ailleurs vois-tu. J'aimerais posséder ton corps en entier mais ton oncle m'en empêche.

    -Pour gouverner les enfers hein? T'as beau être stylé je ne compte pas te laisser faire.

    -Merci du compliment mais penses-tu que tu à le choix?

    -Bien sûr que ouais!

    -C'est ce qu'on va voir!

    -NON!

    -Vass! Réveilles-toi!

    -Hein?!

    -Ah t'est enfin réveillé! 

    -Je dormais? 

    -Ben ouais! T'avais même une aura noire autour de toi! Au bout d'un moment t'avais même des convulsions!

    -Oh bordel.

    -Ouais. Par contre je savais pas que tu portais des lentilles? Même si elles sont hypers bizarres.

    -Euh non. Je n'ai jamais porté de lentilles.

    -Ah bah alors je deviens daltonien alors parce qu'avant tu n'avais pas les yeux rouge sang.

    -(Les yeux rouge sang? Hein?)

    -J'ai l'impression que tu ne m'as pas dit quelque chose?

    -Non ça va. Par contre je dois amener quelque chose à mon oncle désolé.

    -Déjà? Et ben. Bon bah a plus tard alors.

    -C'est ça a plus.

    Une fois parti, je m'habillais et partais voir mon oncle. Seulement il n'était pas là, il y avait seulement un autre démon qui avait l'air d'avoir le même âge que lui.

    -Excusez-moi-vous pouvez me dire ou se trouve mon oncle?

    -Il est en train de discuter avec Zeus au sujet de ta sentence.

    -Encore? Bon ok.

    -Tu as un message à lui transmettre?

    -Non ça va je lui transmettrais plus tard.

    -Tu n'as pas l'air de me faire confiance? Mais bon je comprends.

    -Non je ne fais pas confiance aux démons que je ne connais pas.

    -Pourtant je suis le compagnon d'armes de ton oncle.

    -Ouais ouais le dernier "envoyé" de mon oncle m'a faits faire torturer physiquement et mentalement. En plus de m'enlever un œil alors hein.

    -Je comprends. Mais moi j'ai une preuve. 

    -Ah oui? J'aimerais voir ça.

    Il soupira et me montra son bras. Dessus était présent une tête de cerbère avec dans ses gueules une épée un bâton de sorcier et un arc.

    -Le signe des trois armées?!

    -Oui. Ton oncle fais partie de l'armée des sorciers pendant que moi je fais partie de l'armée des épéistes.

    -Cool.

    -Tu vas me faire confiance maintenant?

    -Désolé mais non. Même si c'est un compagnon d'armes de mon oncle.

    -Ce n'est pas grave. 

    -Bon ben au revoir.

    N'ayant pas d'autres choix, je retournais à la salle du trône, mais aucun démon n'avait besoin d'aide. Pour une fois que je n'avais rien à faire et que je m'ennuyais... 

    -Pourquoi ne me laisses-tu pas tuer ton oncle?

    -Hein? Qui parle?

    -Tu ne te souviens donc pas de moi?

    -Non... Une minute c'est toi Zalgo?

    -Lui-même! Tu as vraiment une courte mémoire.

    -Si je pouvais définitivement t'oublier espèce de saloperie!

    -Merci du compliment. Mais qu'attends-tu pour me laisser te posséder entièrement? J'avoue que j'aimerais bien tuer Hadès pour gouverner seul les enfers.

    -JAMAIS!

    -De quoi jamais Vass?

    -Euh je... Non rien.

    -Tu es sûr?

    -Oui.

    -Tu es vraiment bizarre ces temps-ci.

    -Je sais.

    -Au passage je ne savais pas que tu avais une queue.

    -Comment ça?

    -Bah oui dans le bas de ton dos.

    Il me contourna et me montra la queue en question.

    -Alors tu peux m'expliquer?

    -Non j'en ai aucune idée. Et a ce que je sache quand tu deviens Satan tu n'as pas de queue qui pousse.

    -Oui on ne Satan pas a ça.

    -Je vois que je t'ai contaminé avec mes blagues de merde.

    -Ouais je vais m'éloigner de toi avant que ça ne s'aggrave d'ailleurs.

    -C'est ça bye.

    Une fois parti j'allais à la bibliothèque, pour me renseigner au sujet de cette queue, voir si c'est normal ou non, si elle est accordée lorsque tu es Satan. Mais rien, il y avait juste les cornes qui poussent et les ailes qui grandissent.

    Je reposais le livre dans l'étagère en soupirant lorsqu'un garde m'annonçait que mon oncle m'attendait.

    -Enfin! Dites-lui que j'arrive juste le temps de récupérer des affaires pour le tuer!

    -Pardon?!

    -Juste le temps de récupérer mes affaires.

    -Heu... Bon si vous le dites. Je vais aller prévenir votre oncle.

    -Bien.

    Une fois cela fait, je cherchais mon oncle qui était dans la salle du trône. 

    -Vass?! Depuis quand tu as les yeux rouges et une queue comme celle de zalgo?!

    -Depuis que cette saloperie me possède! Je suis sur que si j'irais dans le Styx je pourrais le chasser de mon esprit et de mon corps par la même occasion!

    -Je me répète mais il en est hors de question!

    -Tu en es bien sûr?

    -Ouais.

    -Alors désolé.

    Je m'avançais vers lui et voulu lui lancer un sort d'immobilisation, lorsque Zalgo a pris possession de mon autre main pour lancer un sort mortel.

    -Et un de plus! Merci Vassago.

    -Mon oncle! Non! Gardes! Prévenez les infirmières mon oncle a besoin d'aide!

    -Inutile ton oncle a pris le sort de bien trop près je suis sur qu'il est mort sur le coup.

    -Tait toi sale monstre!

    -Il est là! Mettez-le dans la prison!

    -Oh oh je vais me retirer pour l'instant.

    -Mon oncle est là vite il a pris un sort de plein fouet!

    -Les infirmières sont en routes.

    -Alors qu'est ce que vous faites là?!

    -Désolé mon roi mais vu que vous venez de tuer votre oncle je dois vous arrêter. Arrêtez le!

    -Quoi?! Mais c'est Satan on ne peut l'arrêter!

    -Il a assassiné son oncle et le dieu de la guerre. Il faut de nouveau réunir les dieux pour qu'il ait une nouvelle sentence.

    -Lâchez-moi!

    -Désolé mon roi mais les ordres sont les ordres...

    Je me débattais du mieux que j'ai pu mais les gardes sont bien entraînés... Dire qu'Arès trouvait que j'en avais peu! 

    Plusieurs jours ont passé depuis mon emprisonnement... Plusieurs semaines même.

    -ILS ATTENDENT QUOI SÉRIEUX C'EST LONG LA!

    -Encore en prison?

    -Encore vous?

    -Samaël pour vous servir. 

    -Enchanté. 

    -Moi de même.

    -Bon j'imagine que vous ne venez pas pour faire connaissance?

    -Non. Je viens t'annoncer la sentence. Tu es condamné à rester en prison jusqu'à que ton oncle se réveille. S'il se réveille.

    -Donc si il ne se réveille pas...

    -Tu resteras en prison oui.

    -Génial...

    -Ou alors tu as une autre option.

    -Qui est?

    -Tu dois venir avec moi. 

    -Et pourquoi je devrais venir avec vous?

    -Parce que je pourrais peut être t'aider à utiliser Zalgo sans qu'il te possède. Et que tu ne moisiras pas en prison.

    -L'offre est intéressante. Seulement je ne vous fais pas vraiment confiance.

    -Soit. Continue de moisir en prison alors. Bonne journée.

    -Bon bon d'accord je vous suis.

    -Ah je me doutais que tu pouvais faire preuve de bon sens.

    -Oui. Mais je vous préviens. Si vous me trahissez ou essayez de me trahir je n'aurais pas besoin de l'aide de Zalgo pour vous tuer.

    -Je comprends.

    -Laissez-moi juste prendre quelques affaires dans ma chambre.

    -On n'a pas le temps. 

    -J'ai toujours le temps moi.

    -Alors fait vite. Je t'attendrais devant la sortie de la prison.

    -Bien.

    Une fois dans ma chambre, je préparais vite fait quelques affaires comme convenu, jetais un dernier coup d’œil à mes dragons qui dormaient profondément et partis, prenant au passage mon hellfest.

    -Voilà.

    -Un hellfest?

    -Oui. C'est un de mes meilleurs compagnons.

    -Bon partons.

    PDV Théo:

    -Tient Vass vient de passer avec un sac et son hellfest. Bizarre.

    -Théo! Théo!

    -Ouais?

    -Tu as vu Vass?

    -Je viens de le voir pourquoi?

    -Il a laissé une lettre sur le trône!

    -Et elle dit quoi?

    -Attends-je vais te la lire.

    -Ok.

    -À l'attention des habitants des enfers. Je vais devoir partir pour un long voyage. Je ne sais pas quand je reviendrais ni si je reviendrais. Je ne pars pas seul, je pars avec un compagnon d'armes de mon oncle Samaël. 

    -C'est tout?

    -Non. Ken, je compte sur toi pour aider Théo à gouverner les enfers. Aussi je compte sur toi pour élever les dragons. Et pour finir, Théo, sache que mes yeux rouges et la queue dans le dos étaient à cause d'une possession. Car oui Zalgo, l'ennemi que mon père était parti combattre, m'as possédé lorsque j'ai battu médusa... Enfin lorsque je me suis énervé a cause de la réaction d'Arès. Pour finir, Théo, je déclare que tu est mon remplaçant, tu gouverneras les enfers avec l'aide de mon oncle jusqu’à mon retour. Enfin s'il se réveille un jour... Et si je reviens un jour bien entendu. Et c'est signé Satan le devil angel.

    -Wow... Gardes! Recherchez Vassago! Il est en train de partir!

    PDV Vassago:

    -Alors tu ne regrettes pas ta décision?

    -Non. Je pense que Théo pourra gouverner les enfers. Ce que j'espère juste c'est que mon oncle se réveillera.

    -J'espère aussi. C'est un très bon ami.

    -Oui je me doute... Enfin partons avant que je ne change d'avis.

    -Tu ne veux pas leur dire au revoir?

    -Non. Je vais juste leur dire au revoir à ma façon.

    Je descendais de mon hellfest, m'arracha une plume des ailes de démon et une plume des ailes d'ange, les déposa par terre et remonta sur mon hellfest.

    -On peut partir.

    Il s'avança en premier. Je jetais un dernier coup d’œil sur les enfers et le suivi.

    Au revoir les gars. Et merci pour tout.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Chapitre 49: Réaction, transformation, et sentence

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :