• Chapitre 49: Réaction, transformation, et sentence

    -Euh... Je...

    Arès leva la main, et me dis:

    -Ce n'est pas grave ne t'inquiète pas.

    -Quoi?! Ta fille a été pétrifiée et tu t'en fous?

    -Ben... Disons qu'il y a un prix à payer pour la mort de médusa et puis tu ne savais pas que là tête serait encore active après sa mort.

    -Mais c'est ta fille! Ta chair! Ton sang!

    -Oui je sais...

    -Et tu t'en fous?! Alors ça, ça me va loin!

    Je contenais ma rage et m'apprêtais à partir lorsque je me suis souvenu d'une chose.

    -Aussi Médusa qu'elle sortait de sa période de mue. Tu en savais quelque chose?!

    -Et bien...

    -OUI OU NON?!

    -Oui.

    -De mieux en mieux! Tu voulais ma mort c'est ça?

    -Bien sur que non! De toute manière tu t'en es sorti alors à quoi bon en parler?

    -ET SI JE SERAIS MORT CA T'AURAIT ARRANGER JE PARIE! TU SERAIS MONTER SUR MON TRÔNE EN PRÉTENDANT MA MORT JE PARIE!

    -Mais bien sûr que non!

    -C'EST CA MON ŒIL!

    -Calme toi Vass!

    -NE M'APPELLE PAS AINSI!

    PDV Arès:

    -Une aura noire... C'est lui. Je ferais mieux de me barrer avant qu'il se transforme ou ça va barder pour moi.

    Je commençais à courir, lorsque j'entendais un bruit. Je me suis retourné en tremblant, et vu avec horreur qu'il c'était transformer...

    -Vassago?

    -Non! Mon nom est Zalgo! Je me suis servi de la colère de Vass pour le posséder!

    -C'est bien ce que je craignais...

    -Il fallait réfléchir à deux fois avant de le mettre en colère. Mais je te remercie, depuis le temps que je cherchais un nouveau corps! Et en plus de ça le corps de Satan en personne! Je vais pouvoir régner sur les enfers à partir de maintenant!

    -Je ne crois pas que les démons te laisseront faire!

    -Je sais. C'est pour ça que...

    -Que?

    Il ne répondais pas, souriait et un autre visage apparaissait. Celui de Vass.

    -Urgh... Ma tête...

    -Vass?!

    -Arès?

    -Vass! Zalgo a pris possession de ton corps!

    -Je sais.

    -Hein?

    -Bouh!

    -AAAAAAH!

    -Bouhahaha je pensais qu'un jour je pourrais faire peur à un dieu.

    -Je m'attendais pas à voir ta sale tronche mélangée à celle de Vass!

    -Et bien voilà qui est fait. Maintenant laisse-moi, j'ai un peuple à gouverner avec l'aide d'un démon.

    -Tu crois vraiment que je vais te laisser faire?!

    -Tu penses vraiment être de taille à me battre?

    -C'est ce qu'on va voir!

    PDV ???:

    -Oh oh ils vont se battre... Je ferais mieux de les prévenir.

    PDV Arès:

    Ce sera surement le combat mon plus dur, mais pouvoir affronter Zalgo lui-même ça me motive!

    -Prêt Arès?

    -Prêt!

    -Alors c'est parti. Je n'ai pas de temps à perdre.

    -Fait pas ton malin toi.

    Comme pour me répondre, il m'envoya une boule de feu que j'ai pu bloquer au dernier moment avec mon bouclier. Je ripostais en lui fonçant dessus mais il attrapa mes jambes avec sa queue et m'envoya voler contre les rochers.

    -Je m'ennuie Arès. Je m'attendais à mieux de la part d'un dieu.

    -Tu commences à me chauffer les oreilles!

    -Tant mieux! Tu me donneras peut être plus de fil à retordre ainsi.

    Je répondais moi aussi par une attaque et fonçais sur lui en tentant de lui donner plusieurs coups d'épée mais ils ont tous fini dans le vent, pendant qu'il se foutait de moi en me demandant si je voulais des lunettes pour le toucher.

    Je commençais à voir rouge, et accélérais le rythme mais rien à faire impossible de le toucher, il divisait son corps à chaque fois ou utilisait sa queue pour parer mon attaque.

    -Bon je commence à en avoir assez.

    Je sortais une potion de mon sac, et la buvais d'un coup, puis attendais.

    -Une potion censée donner plus de vivacité et plus de force en échange d'un compte à rebours qui t'empêchera de bouger un certain temps si tu ne tues pas l'ennemi? Intéressant.

    -T'inquiète ça sera largement suffisant pour te battre saleté!

    -Saleté? Arrêtes-tu va me faire rougir.

    -C'est parti!

    Je fonçais vers lui si vite qu'il n'a pu esquiver mon attaque qu'au dernier moment. J'en profitais pour le bourriner, mais mon dernier coup le ratait de peu.

    -Presque! Mais fais attention très cher le temps passe je ne voudrais pas que tu restes coincé. La victoire est déjà assez facile pour moi.

    -Cause toujours!

    Je prenais mon bouclier et le lançais vers lui, il esquiva assez facilement, mais ce qu'il ne remarqua pas, c'est que je courrais derrière.

    -Quoi?!

    -Surprise!

    Je lui plantais mes deux épées entre les côtes. Je souriais pendant que lui grimaçait, puis il souriait à son tour et le visage de Vass apparaissait à nouveau.

    -Vass?! Non!

    -AAAAAARGH! CA BRUUUUUUULE! CA FAIS MAAAAAAL!

    -Bon sang bon sang bon sang! Je vais aller chercher un soigneur!

    Sauf que la potion a fait effet... Vass me regardait alors en rigolant, il ferma les yeux pour les ouvrir avec ceux de Zalgo qui se leva en riant encore plus fort et me dis:

    -Arès, Arès, Arès... Cela fait deux fois que tu tombes dans ce piège, c'est désespérant de la part d'un dieu. Surtout venant du dieu de la guerre. De plus ne t'inquiète pas pour Vass il n'a rien.

    Il faisait le tour de mon corps, en faisant aller sa queue comme il cherchait un endroit ou piquer. Il finit de tourner et s'arrêta pile devant moi, me regardait en souriant pour me dire au revoir.

    PDV Zalgo:

    -Au revoir Arès, passe le bonjour à Satan de la part de Vass veut tu?

    Je sortais mes griffes, et lui tranchait la tête d'un coup net. La tête vola, je la ramassais au vol, pour la mettre devant moi et en riant je disais:

    -Et voilà ce qu'il se passe quand on se frotte au grand Zalgo.

    Je gardais la tête comme trophée, lorsqu'un éclat noir apparaissait devant moi. Je faisais un bond en arrière tout en regardant autour de moi, pour finalement remarquer Hadès, un autre homme et une jeune fille.

    -Tient donc d'abord Arès, maintenant Hadès. Décidément vous les dieux êtes suicidaire.

    -Alors c'est cette chose qui a possédé Vass c'est ça?

    -Oui Liz.

    -Ainsi donc tu t'appelle Liz? Enchanter. Mon nom est Zalgo.

    -Si tu penses que je vais être heureuse de voir quelqu'un qui fait du mal a mon démon!

    -Je comprends. Mais que soit, j'ai un royaume à gouverner vous m'excuserez.

    -Tu crois que je vais te laisser faire? Déjà que tu possèdes mon neveu, ensuite tu tues un dieu, compte pas sur moi pour te laisser faire!

    -Comme tu l'as si bien dit j'ai tué Arès le dieu de la guerre. Te tuer sera un jeu d'enfant.

    -Pas si sûr...

    PDV Liz:

    Tient Hadès sort quelque chose de sa poche... Je me demande ce que c'est.

    -Liz! Samaël! Couvrez-vous les yeux!

    -Heu... Ok!

    Nous avons couvert nos yeux puis une lumière éblouissante apparaissait, suivi d'un hurlement de Zalgo et pour finir... Plus rien.

    -C'est bon.

    Lorsque j'ai ouvert mes yeux, Hadès était en train de tenir dans ses bras Vass, entourer d'une aura noire.

    -Vass!

    -Ne l'approche pas Liz, l'objet que j'ai utilisé repousse Zalgo un moment mais je ne sais pas quand il reviendra.

    -D'accord... Mais il va se passer quoi avec Vass?

    -Je vais devoir le transférer dans le donjon du palais le temps de rassembler les autres dieux.

    -Vous pensez qu'ils vont vouloir le tuer?

    -C'est une possibilité malheureusement.

    PDV Hadès:

    -Désoler mais je n'ai pas le choix. Punaise-il fallait bien que cette saloperie aie le posséder... Enfin j'ai à faire.

    PDV Vassago:

    -Urgh ma tête... Hein? Je suis en prison?

    -Oui Vass désoler.

    -Hein? Mon oncle?

    -Lui-même.

    -J'imagine que tu peux m'expliquer pourquoi je suis actuellement en prison entouré de ronces comme quand Zeus m'avait enfermé?

    -Parce que tu as tué un dieu.

    -Rien que ça? Une minute je m'en souviendrais si ça avait été le cas.

    -Ben... Disons que ce n'est pas vraiment toi qui l'as tué.

    -Si ce n'est pas vraiment moi qu'est-ce que je fais là?!

    -C'est assez difficile à expliquer.

    -Arrête de tourner autour du pot et explique parce que la je commence à m'énerver.

    -Bon. En gros tu t'es fait posséder par Zalgo.

    -Zalgo? Qui c'est celui-là?

    -Un démon très puissant, il était aussi puissant que ton père. Ton père qui avait réussi à le battre avec l'aide de quelques autres démons. Mais il disparut en disant qu'il reviendra pour se venger sur ses enfants.

    -En gros il a fait sa vengeance. Et il y a un moyen de le virer de mon esprit où je vais devoir vivre avec? Ceci dit j'aime bien cette aura noire.

    -Pour le moment on ne connaît pas vraiment de moyen de le tuer. J'ai réussi à le repousser quelque part dans ton esprit mais il reviendra j'en suis sûr.

    -D'accord. Et je vais devoir rester là jusqu'à ce que les chimères viennent me manger les entrailles?

    -Non quand tous les dieux seront réunis.

    -Autant dire jusqu'à ce que les chimères viennent me manger les entrailles. Enfin.

    -Mais non la dernière fois ça m'a pris trois jours pour tous les réunir.

    -Bon c'est déjà moins pire.

    Comme je n'avais pas le choix j'attendais. Les jours passaient très lentement à mon goût.

    Le jour J, je dormais lorsque les gardes m'ont sorti de la prison. Lorsque je me réveillais, j'étais pieds et poings liés, en face des dieux les plus importants. J'entendais des chuchotements venant de part et d'autres de la salle.

    -Alors c'est lui qui a tué Arès?

    -Il n'a pas l'air très fort je me demande comment il a fait pour le tuer.

    -Méfies-toi des apparences Athéna, c'est Satan le devil angel.

    -Lui?! Et bien...

    Mais le silence se fit lorsque Zeus rentra dans la salle, l'air grave.

    -Que le procès commence. Pour quelles raisons Vass... Satan est-il là?

    -Il a tué Arès! On devrait le tuer!

    -Poséidon!

    -Quoi? Arès était ton enfant après tout!

    -Peux être mais ce n'est pas toi qui décides, et n'oublie pas qu'on parle de Satan, qui dirigerait les enfers après?

    -Hadès peut le faire seul!

    -Non justement il y a trop de boulot. Maintenant laisse-moi me concentrer sur l'accusé s'il te plaît.

    -Oui Poséidon laisse le se concentrer sur ce pauvre petit Vass.

    -Zalgo?!

    -Lui-même! Tu es surpris Zeus? Après toutes ces années...

    -Hadès!

    -Oui!

    -Non pas encore! AAAAAAAARGH!

    -Vass? Vass?!

    -Urgh... Oui mon oncle?

    -Ouf... Non rien.

    -Heu hum... Nous allons poursuivre. Seulement, il est difficile de dire une sentence étant donner que Satan n'a pas tué directement Arès...

    -Une minute Arès avait une fille non?

    -Oui mais elle a été pétrifiée par Médusa.

    -Mince...

    -Héphaïstos? Artémis? Une idée?

    -J'ai besoin de matériaux, je pourrais l'envoyer les chercher à ma place?

    -Je pourrais lui d'aller chasser l'hydre?

    -Hercule ne l'a pas tuée?

    -Tient c'est une bonne idée ça! On pourrait l'envoyer se battre contre Hercule!

    -Non non et non! Pfff...

    -Je peux proposer quelque chose?

    -Propose toujours Satan.

    -Étant donner que je les ai tuer, leurs âmes doivent être dans le Styx.

    -Oui. Et...?

    -Et je pourrais aller les chercher?

    -NON! JE NE SUIS PAS D'ACCORD!

    -Pourquoi Hadès?

    -Il a déjà été dans le Styx étant plus jeune et a failli mourir! Je ne veux pas qu'il retourne risquer sa vie!

    -Mais mon oncle, ça peut être un moyen de me racheter!

    -NON NON ET NON! TU N'Y RETOURNERA PAS.

    -Bon... Nous allons nous retirer pour ta sentence.

    Ils se retirèrent donc tous, certains me regardant avec un air grave, pendant que Poséidon manquait de peu de me cracher dessus.

    Je l'ignorais, et attendais. Les minutes semblaient des heures, lorsque enfin ils sortaient tous de la salle.

    Ils me regardaient tous, sans dire un mot. Finalement, ce fut Zeus qui se leva et dis:

    -Ta sentence sera...

     

     

     

     

     

    « Chapitre 48: Vassago contre médusa: Qui remportera la victoire?Chapitre 50 (fin) : La fin d'une aventure »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :