• chapitre 40: Le hasard fait-il bien les choses?

    Lorsque je me réveillais, j'étais dans l'infirmerie, entouré de mon oncle, de Théo et de Ken.

    -Enfin réveiller Vass?

    -Ouais mon oncle.

    Instinctivement, je mis ma main sur mon œil blesser et je sentis un cache-œil.

    Je retirais ma main de mon visage pour la reposer à côté de ma jambe, puis regardais Ken et Théo qui restaient silencieux.

    -Vous ne dites rien?

    Théo qui fut le premier à répliquer, me disait:

    -Tu veux qu'on dise quoi?

    -Pas faux.

    Je me mettais sur mon côté et remarquais un bouquet de fleurs. Je me relevais pour rechercher une étiquette quelconque lorsque mon oncle me disait:

    -C'est un bouquet qu'une maman avec deux enfants a apporté. le garçon portait un collier d'ailleurs.

    En entendant cela, je souris, remis le pot sur ma table et me recouchais.

    -Je vois c'est qui ne t'inquiète pas mon oncle.

    -Hmmm bien.

    Je regardais le plafond, avec un léger sentiment de nostalgie, et me levais de mon lit.

    Mon oncle essayait de me repousser dans mon lit, mais je le repoussais à mon tour, en lui disant:

    -Je me suis assez reposé mon oncle. Il faut que j'aie voir quelqu'un et il faut que je retourne sur le trône. Le peuple a besoin de son roi.

    -Tu rigoles là? ça ne fait qu'une journée que tu te reposes... Quand tu n'étais que prince, tu dormais des journées entières... C'était même cerbère qui venait te réveiller en te léchant le visage.

    Je riais en entendant ce souvenir, puis allais prendre mes vêtements, pour me rhabiller dans la salle de bain.

    Pendant ce temps, j'entendis un bout de conversation

    -Alors c'est vrai Théo? Vass dormait des jours entier?

    -Ouais Ken. Chris son père et moi-même essayions de le réveiller mais rien à faire il dormait comme si on lui avait donné une caisse de somnifères.

    J'entendis mon oncle rire doucement, puis dire à Théo:

    -Je trouve Vass plus... responsable. Pas toi Théo?

    -Si... Je me demande si c'est parce qu'il a perdu son père, Chris et eu toutes ses histoires avec Liz.

    -Liz? Qui est-ce?

    -Oh c'est sa meilleure amie, Vass s'était battu contre Chris a cause d'elle.

    -Hmm.. je vois. Mais pourquoi reste-t-il avec elle?

    -Parce qu'il l'aime bien entendu. Sinon je pense que connaissant Vass, il l'aurait surement égorgée a la première rencontre, surtout une ange.

    -Ouaip. En parlant de Vass, il fout quoi là? ça fait un moment qu'il traîne.

    C'est vrai que j'étais encore la jambe en l'air en train de mettre mon pantalon. Je me rhabillais en vitesse et sorti, en réajustant mon cache-œil.

    J'allais vers les quartiers du château, et je voyais Marie en dispute avec deux gardes.

    -On ne rentre pas sans l'autorisation du roi.

    -Mais mon fils a son collier, le roi lui-même lui a donné!

    J'arrivais par-derrière, ne faisant aucun bruit puis pris les deux gardes par la peau du cou et cognais leurs têtes entre elle, en leur disant:

    -Et si, le roi est là et il leur donne l'autorisation de rentrer ici.

    -Vous ne faites pas les choses à moitié mon roi.

    -Hé hé. Bref, entrez je vais vous conduire à vos appartements.

    -Monsieur!

    -Oui?

    -Vous vous souvenez de moi?

    Je me retournais, comme j'aidais Marie à transporter ses valises, et vis son enfant.

    -Ah tient salut, euh...

    -Alexis. Mon nom est Alexis.

    Alexis... serait-ce un signe du destin?

     

     

     

     

    -

    « Chapitre 39: Révélation couteuse Chapitre 41:éclosion »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :