• Chapitre 32: Une sentence, double morts

    Le chemin pour rentrer me semblait long. Très long. A vrai dire je n'étais pas très rassuré de rentrer mais s'il fallait que je meure, je mourrais dignement. Mais j'espère pour lui que ma mort sera rapide, sinon je risque de lui lancer une malédiction qu'il ne sera pas prêt d'oublier. Une fois en enfer, mon père m'a effectivement chuchoté à l'oreille:

    -Veux-tu bien venir dans la salle du trône s'il te plaît?

    -Heu bien!

    Comme si j'avais le choix...

    Je l'ai donc suivi dans la salle du trône. Il c'est installer sur le trône pendant que je ne bougeais d'un pouce. Nous nous regardions tous les deux, sans dire un mot, jusqu'à qu'il décide de briser le silence.

    -Alors comme ça, tu côtoyais des anges?

    -Oui. J'en côtoyais.

    -Et tu sais ce qu'il en coûte de côtoyer les anges n'est ce pas?

    J'ai serré les poings et dis

    -Le bannissement. Ou la mort.

    -Et oui. Je vais donc choisir ta sentence.

    Il me jugea, de la tête aux pieds comme à son habitude et une fois encore il décida de rompre le silence.

    - Étant donnéque tu es le seul héritier légitime du trône je vais te faire une fleur. Tu devras affronter quelqu'un en match à mort pour préserver ta vie.

    Je suis étonné qu'il n'ait pas pensé à mon frère mais je me suis retenu. Il n'offre pas d'autres chances généralement. Autant saisir l'occasion.

    -Bien. J'accepte le combat à mort.

    -Ça m'étonne pas de toi fils. Le combat aura lieu au coucher du soleil.

    -Bien.

    Je me retirais donc dans ma chambre, pour me préparer pour le combat et pour patienter. Une fois le coucher du soleil atteint, je descendais à la salle de combat me demandant à quel genre d'adversaire j'aurais affaire.

    Une fois arriver, je voyais juste mon père, et... Chris.

    -Qu'est-ce que tu fout la Chris?

    -Et bien? On ne devait pas s'affronter en combat à mort?

    -Alors c'est toi mon adversaire?

    -T'as bien deviné.

    Hmpf. Ça me dérangeait d'affronter Chris mais puisque je n'avais pas le choix. Nous nous mettions en position de combat, pendant que mon père énumérait la règle: ce match n'aurait pas de fin tant qu'un des deux combattants n'était pas mort.

    Génial...

    Le match avait donc commencer. Entre les sorts vaudou, les coups de poing et de pieds, on commençait à s'épuiser légèrement tous les deux. Voyant ma fatigue, Chris a utilisé  un sort de soin sur lui.

    Mais moi, je n'avais quasi plus de force... Mon seul moyen de survie était d'avoir recours au pouvoir de Ghoul. Mais je n'avais pas envie de chair humaine malheureusement. Le seul moyen d'en avoir envie était de manger un humain, démon ou non d'après ce que m'avait dit Ken. Mais m'approcher de Chris pour le mordre était du suicide...

    -Alors Vass? On fatigue?

    -Hé hé hé... Que tu crois. J'ai encore une carte dans mon jeu.

    -Ah? Et qu'elle est t-elle?

    -Tu va voir mon vieux.

    Je fis quelque chose qui avait l'air de surprendre Chris comme mon père. En effet je me mordais la main pour m'arracher un morceau de chair. Je profitais de leur surprise pour achever ma transformation en ghoul et attaquais Chris.

    Là encore l'effet de surprise a eu son effet. Grâce à ça, j'ai pu planter mes kagune dans son corps, et par conséquent lui faire de gros dégâts. Il était à terre, et rempli de sang. Je le regardais, sans vouloir lui porter le coup de grâce... Mais mon père m'incita a le porter, ce coup de grâce.

    J'avançais donc vers Chris, les kagunes en avant prêt à le tuer, mais Chris m'a jeter aux yeux une poudre hallucinogène qui m'as aveuglé quelques instants, avant qu'elle ait son effet, qui me faisait voir Tara partout ou je posais les yeux. Chris en a profité pour me planter une lame dans le cœur. J'ai vacillé quelque instant, mais par je ne sais quel miracle, j'ai tenu le coup et une rage folle c'est emparée de moi.

    J'ai retiré la lame, et j'ai foncé sur Chris avec la même lame qu'il a planté dans mon cœur. Lorsque j'ai repris mes esprits Chris était là, le dos au poteau, avec la lame dans le cœur et le sang sortant de sa bouche, en train de me contempler. J'ai reculé avec horreur, avant de foncer pour lui enlever la lame et le prendre dans mes bras pendant que Chris lui, me regardait en souriant, et me disait:

    -Bravo Vass... Encore une fois tu m'as surpassé... Je te souhaite bien du plaisir... Moi, je vais rejoindre la rivière des âmes.

    Il me souriait une dernière fois avant de fermer les yeux et de mourir.... Je voyais son âme sortir de son corps et aller à la rivière des âmes pendant que je déposais délicatement son cadavre par terre, avant de me retourner vers mon père et lui dire:

    -Maintenant c'est à ton tour vieux fou!

    Il n'as pas eu le temps de dire un mot que je fonçais sur lui, laissant ma rage porter mes coups, et le tuer.

    Une fois cela fait, j'appelais deux servantes du palais, leur demandant de dégager le corps, lançant une malédiction a l'âme de mon père pour qu'elle souffre de mille tourments et prit le cadavre de Chris dans mes bras.

    Je passais devant les démons, qui me regardaient avec un air attristé devant le port du cadavre de Chris. Je marchais jusque devant une tombe, puis je déposais son cadavre dans la tombe, fit une petite prière, et laissaient les croque-morts enterrer le cercueil. Je restais là, sans émotions apparentes, devant l'enterrement.

    Une fois le cercueil enterré, les croque morts me laissaient graver ce que je souhaitais sur la tombe.

    Voilà mon inscription:

    Ci gît Christopher

    Né le 25 juin 11898, mort le 3 mars 12016

    Mort a cause d'un père ingrat.

    R.I.P, mon meilleur pote.

    Une fois cela écrit, je mettais une photo de nous deux enfants sur la tombe, souriais une dernière fois et parti. Je ne répondais pas aux démons qui me posaient des questions, leur promettant de répondre plus tard, et montait sur le trône.

    Désormais, le roi c'est moi.

     

     

     

     

     

     

     

    « Chapitre 31: Le combat décisifChapitre 33: Une promesse incoutournable »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :