• Chapitre 32: Une sentence, double morts

     Le chemin pour rentrer m'a sembler long. Très long. 

    A vrai dire je ne suis pas très rassuré de rentrer mais s'il faut que je meure, je mourrais dignement. J'espère pour lui que ma mort sera rapide, sinon je risque de lui lancer une malédiction qu'il ne sera pas prêt d'oublier. 

    Une fois en enfer, mon père m'a effectivement chuchoté à l'oreille:

    -Veux-tu bien venir dans la salle du trône s'il te plaît?

    -Heu bien!

    Comme si j'avais le choix...

    Je l'ai suivi dans la salle du trône. Il c'est installer sur le trône, je n'ai pas bougé d'un pouce. Nous nous sommes regardé tous les deux, sans dire un mot, jusqu'à qu'il décide de briser le silence.

    -Alors comme ça, tu côtoyais des anges?

    -Oui. J'en côtoyais.

    -Et tu sais ce qu'il en coûte de voir les anges n'est ce pas?

    J'ai serré les poings et dis

    -Le bannissement. Ou la mort.

    -Et oui. Je vais donc choisir ta sentence.

    Il me jugea, de la tête aux pieds comme à son habitude et une fois encore il décida de rompre le silence.

    - Étant donné que tu es le seul héritier légitime du trône je vais te faire une fleur. Tu devras affronter quelqu'un en match à mort pour préserver ta vie.

    Je suis étonné qu'il n'ait pas pensé à mon frère mais je me suis retenu. Il n'offre pas d'autres chances généralement. Autant saisir l'occasion.

    -Bien. J'accepte le combat à mort.

    -Ça m'étonne pas de toi fils. Le combat aura lieu au coucher du soleil.

    -Bien.

    Je me suis retiré dans ma chambre, pour me préparer au combat et pour patienter. Une fois le coucher du soleil atteint, je suis descendu à la salle de combat me demandant à quel genre d'adversaire j'aurais affaire.

    -Qu'est-ce que tu fous la Chris?

    -Et bien? On ne devait pas s'affronter en combat à mort?

    -Alors c'est toi mon adversaire?

    -T'as bien deviné.

    Hmpf. Ça me dérange d'affronter Chris mais puisque je n'ai pas le choix. Nous nous sommes mis en position de combat, pendant que mon père a énuméré la règle: ce match n'aura pas de fin tant qu'un des deux combattants n'est pas mort.

    Génial...

    Le match a donc commencé. Entre les sorts vaudous, les coups, les transformations on commençait à s'épuiser légèrement tous les deux. Voyant ma fatigue, Chris a utilisé  un sort de soin sur lui.

    Mais moi, je n'ai aucun sort de soin, je n'ai jamais trouvé ça utile. Mon seul moyen de survie est d'avoir recours au pouvoir de Ghoul. Mais je n'ai pas envie de chair humaine malheureusement. 

    -Alors Vass? On fatigue?

    -Hé hé hé... Que tu crois. J'ai encore une carte dans mon jeu.

    -Ah? Et qu'elle est t-elle?

    -Tu va voir mon vieux.

    Je fis quelque chose qui a surpris Chris comme mon père. En effet je me suis mordu la main pour m'arracher un morceau de chair. J'ai profité de leur surprise pour attaquer Chris.

    L'effet de surprise a eu son effet. Grâce à ça, j'ai pu planter mes kagune dans son corps, et par conséquent lui faire de gros dégâts. 

    -Allez Vass fini le!

    -...

    Je me suis avancé vers lui, les kagunes en avant prêt à le tuer. Seulement, il m'a jeté une poudre hallucinogène qui m'as aveuglé quelques instants, avant qu'elle ne fasse son effet. 

    Cette saleté me faisait voir Tara partout où je posais les yeux. Chris en a profité pour me planter une lame dans le cœur. J'ai vacillé quelques instants, mais par je ne sais quel miracle, j'ai tenu le coup et une rage folle c'est emparée de moi.

    J'ai retiré la lame, et j'ai foncé sur Chris avec elle. Lorsque j'ai repris mes esprits il était là, le dos au poteau, en train de me contempler. J'ai foncé sur lui pour retirer le couteau et pour le prendre dans mes bras.

    -Bravo Vass... Encore une fois tu m'as surpassé... Je te souhaite bien du plaisir... Moi, je vais rejoindre la rivière des âmes.

    Il m'a souri une dernière fois avant de fermer les yeux et de mourir. Son âme est sortie de son corps pour aller dans la rivière des âmes pendant que j'ai déposé délicatement son cadavre par terre, avant de me retourner vers mon père.

    -Maintenant c'est à ton tour vieux fou!

    -Quoi?!

    Laissant ma rage s'exprimer, j'ai enchaîné coups sur coups et sorts sur sorts, jusqu'à sa mort.

    Une fois cela fait, j'ai appeler deux servantes pour qu'elles dégage le corps, puis je pris le cadavre de Chris dans mes bras.

    Je suis passé devant les démons, qui m'ont avec un air attristé devant le port du cadavre de Chris. J'ai marché jusque devant une tombe, déposait le cadavre dedans, fit une petite prière, et laissaient les croque-morts enterrer le cercueil. 

    Une fois enterré, les croque morts m'ont laissé graver ce que je souhaitais sur la tombe.

    Voilà mon inscription:

    Ci-gît Christopher

    Né le 25 juin 11898, mort le 3 mars 12016

    Mort a cause d'un père ingrat.

    R.I.P, mon meilleur pote.

    Une fois cela inscrit, j'ai mis une photo de nous deux enfants sur la tombe, souriais une dernière fois et parti. Plusieurs démons ont voulu me poser des questions, mais je n'ai pas répondu de suite. 

    J'ai laisser les gardes mettre dehors ceux qui insistaient tout en m'installant sur le trône.

    Désormais, c'est moi Satan.

     

     

     

     

     

     

    « Chapitre 31: Le combat décisifChapitre 33: Une promesse incoutournable »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :