• Chapitre 18: Présentations

    Sur le chemin du retour, je me posais plein de questions.

    Pourquoi est-ce qu'il avait embrasser Liz? Pourquoi est-ce que Tara m'avait embrassé?

    Ces questions me trottaient en tête, je voulais demander à Chris pourquoi il l'avait embrassé, mais avant je me baladais un peu histoire de me calmer. Si je revoyais Chris je l'étripais. Mais la balade m'a permis de prendre l'air, et donc de me détendre.

    Au bout d'une heure, je retournais dans ma chambre, et bien évidemment Ken était encore en train de lire.

    -Encore dans les livres Ken?

    Je crois qu'il m'avait pas entendu arriver parce qu'il a sursauté. Je me suis retenu (enfin j'ai essayé) de rire, mais je finis par lui dire:

    -Attend deux minutes Ken, j'ai un truc a dire a mon père.

    Je sortais, je me mettais à une bonne portée pour pas qu'il m'entende et je rigolais jusqu'à en avoir mal au ventre.

    Quand je me calmais, je retournais dans ma chambre, tandis que Ken me regardait avec un air étonné.

    -Tu as pleuré Vass?

    -Hein? J'ai pas pleuré qu'est-ce que tu racontes?

    -Ben je sais pas tu as les larmes aux yeux.

    -Ah?

    Je regardais dans le miroir et effectivement mes yeux étaient tout rouges et en larmes.

    -Nan t'inquiète pas Ken je rigolais à cause d'une blague d'un garde.

    -Ah.. bon d'accord. Ah oui, tu as reçu une lettre aussi, je l'ai déposée sur ton lit.

    -Une lettre?

    Tout en me demandant de qui pouvais venir cette lettre, je décidais de l'ouvrir.

    Elle venait de Chris.

    Salut Vass

    Tout a l'heure quand on s'est battu, j'ai cru comprendre que c'était a cause du fait que j'avais embrassé Liz. Mais je n'ai pas fait exprès d'embrasser Liz tu sais! Elle se sentait mal alors j'ai décidé de lui remonter le moral en l'embrassant c'est tout...

    J'espère que tu me crois parce que bon, ce serait bête de perdre notre amitié pour un baiser.

    Ton "ami"

    Chris

    Je ne savais pas trop quoi penser. Je me disais qu'il me jouait peut-être un tour... Ou peut-être pas.

    -Hmpf...

    Je sais ce que je vais faire. Je vais lui donner ma réponse en personne.

    -Je reviens Ken attend un instant.

    D'accord frérot.

    Je me dirigeai donc vers la chambre de Chris et frappais à sa porte. Mais je n'ai pas eu de réponses. J'ai donc décidé de frapper une deuxième fois, toujours pas de réponses.

    -Chris?

    Toujours pas de réponse. J'ai tenté d'ouvrir la porte, mais elle n'était pas fermée a clé.  J'ai passé la tête et décidais de regarder à l'intérieur mais personne.

    À mon avis, il est aller se balader. J'en ai profité pour lui laisser un mot

    Yo Chris

    Ouaip, t'a bien compris c'était à cause du fait que t'ait embrassé Liz. Mais à mon avis c'est surement a cause de ma transformation en ghoul. Parce qu'en temps normal je serais pas jaloux comme ça. Malgré le fait que ce soit une très bonne amie.

    Mais écoute s'il le faut, on se retrouve et on discute de ça.

    Vass

    Je déposais la lettre sur le lit de Chris et je sortais, repassant dans ma chambre pour demander à Ken de venir avec moi.

    -Viens, je vais te présenter a mon père.

    -D'accord.

    Mais avant de rentrer, je disais à Ken de se tenir derrière moi pour l'effet de surprise.

    Une fois ceci dit je rentrais dans la salle.

    -Salut père.

    -Salut fils. Quel bon vent t'amène après quatre mois de disparition?

    -Et bien... J'ai une chose à te dire.

    -J'écoute.

    -D'accord. En dehors de moi, Théo et Chris il y'a quelqu'un d'autre.

    -Comment ça?

    -Et oui... Pendant que je suis parti pendant,  je l'ai trouvé et il avait la même transformation que moi. J'ai décider de le ramener avec moi.

    -Ah? Et je peux le voir ce gosse?

    -Oui, bien sur.

    Je faisais un pas de côté pour montrer Ken à mon père. Ils se regardaient tous les deux, sans bouger d'un poil. Je les présentais mais ils ne bougeaient toujours pas.

    Je bougeais pas non plus, attendant leurs réactions.

    Le premier à faire un mouvement était mon père. Il leva sa main pour faire signe à Ken d'avancer.

    Comme il n'avançait pas, je lui donnais un coup de coude. Il me rendit la pareille, et finit par avancer, avec une légère crainte.

    Mon père le prenait le fixait encore plus intensément, et finissais par sourire.

    -Et bien j'ai pu m'occuper de toi et de ton frère, pourquoi pas de Ken? Disait-il en rigolant.

    J'étais rassuré par cette réaction et rigolais avec lui. Je finis par partir de la salle du trône sans me faire remarquer, pour aller dans ma chambre, pour me préparer à aller voir la cocotte. 

    Enfin... Si elle veut encore bien me voir.

     

    « Chapitre 17: Des retrouvailles assez... FroidesChapitre 19: Douloureux souvenir... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :