• Yo.

    Toi qui lis mon journal, sache que je suis un démon. Un démon gentil, certes mais un démon quand même... Et ne viens pas m'énerver parce que je deviens incontrôlable rapidement.

    Pour ce qui est des présentations voici:

     

    chapitre 1: ange? quel mot horrible

    Me voici. Je m'appelle Vassago, j'ai 116 ans, je suis le fils aîné de Satan. Mon père, qui, d'ailleurs m'a dis que dans deux ans, j'accéderais au trône. Mais il y a un tas d'épreuves à passer. Et pas des faciles. Mais ça ne me dérange pas, j'aime le défi.

    chapitre 1: ange? quel mot horrible

    Lui c'est Chris un pote avec qui je me bats souvent en duel notamment des duels a l'épée.

     

    chapitre 1: ange? quel mot horrible

     

    Et pour finir, voici Théo un démon qui a la maîtrise du feu.

    Enfin bref... Tous les trois on s'ennuyait. Mais j'avais entendu qu'une fête se préparait.

    -Une fête? en quel honneur? demanda Chris.

    -Je sais pas paraît que la fille de Zeus va se faire couronner un truc ainsi. Enfin bon on n'y va ou non?

    Ils se regardaient tous les deux, puis ils me dirent oui d'une seule voix.

    -À la bonne heure!

    On se transformait tous les trois en loups, c'était plus simple pour le trajet.

    Une fois arrivé, on se transformait à nouveau en démon, mais on voyait bien qu'on n'était pas les bienvenues ici.

    Je Chuchotais à Chris et Théo de se préparer au combat, puis on avançait vers la salle.

    Mais quand on a voulu rentrer, un garde nous a empêché d'entrer, en disant que c'était exclusif aux anges.

    -Allez quoi! On est des démons sympas! Ce n'est pas parce que je suis le fils aîné du diable qu'il ne faut pas nous laisser rentrer la dedans .

    -Hors de question ! Surtout si la fille aînée de Zeus est ici.

    -Mais on vous promet d'être sage !  Et puis, on ne lui fera rien à la donzelle ! On n'sait même pas qui c'est ! dis à son tour Théo.

    -C'est vrai!

    -Vous ne rentrez pas, point final.

    -Ouais ben bonhomme, tu sais pas à qui tu as affaire! disait Chris tout en me désignant.

    Je sentais le regard du garde peser sur moi et décidais de le regarder de la même manière, puis, je sentais un autre regard s'attarder sur moi.

    Je regardais dans la direction ou je pensais sentir le regard, et je vit une fille, aux cheveux rouges qui nous regardaient tous les trois.

    Je décidais donc de ruser en disant au garde qu'on était avec l'ange là-bas, en désignant celle qui me regardait.

    La fille en question me regarda avec des yeux ronds et dis au garde que c'était faux, qu'elle ne rentrerait jamais avec des démons.

    -Tu sais tu peux avouer que tu es une amie du fils de Satan.

    Le garde la regarda bizarrement, puis il les a fait rentrer. Mais pas nous.

    Nous les regardions rentrer avec envie, puis j'envoyais un message télépathique à la fille aux cheveux rouges:

    -On se reverra, t'inquiète pas.

    Puis je partais, suivi de Chris et de Théo.

    Chris et Théo qui d'ailleurs me demandaient où on allait aller d'ailleurs. Mais je leur répondais:

    -Allez dans une autre boite, il paraît que le gobelin hurleur est un très bon endroit. Et si on vous cherche, prévenez que vous êtes potes avec le prince et que si je trouve ceux qui vous ont cherché des noises, que je ferais des cures dents avec ses os.

    -Et tu viens pas? me demanda Chris

    -Nan j'ai à faire avec la princesse... j'en aurais pas pour longtemps vous inquiéter pas.

    Ceci dit, je vérifiais que Chris et Théo étaient bien partis, et je décidais de me poster à un arbre, guettant la sortie de la princesse.

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Alors que j'étais en train d'attendre sur mon arbre, Je me posais des questions:

    -Était-t'elle en train de stresser? De s'amuser? Autre chose?

    Toutes ces questions auront une réponse bientôt.

    Détournant les yeux vers la sortie de la discothèque, je la voyais sortir, visiblement pas très rassurée.

    Mais ça ne me dérangeait pas. Je me téléportais auprès d'elle pour entamer la discussion.

    -Yo.

    -Que me veux-tu?

    -Je veux juste discuter avec toi.

    -De quoi veux-tu discuter?

    -Je veux juste discuter sur le fait que je ne pouvais pas rentrer avec mes potes à la fête et décontractes-toi, je n'aime pas les gens qui stressent.

    Après lui avoir dit cela, elle s'avança vers moi, un couteau a la main en me disant:

    -Laisse-moi tranquille! 

    Et elle essaya de planter son couteau dans ma chair.

    Je retenais son couteau et, mettant presque son visage contre le sien, lui dit:

    -Tu crois vraiment que tu vas m'avoir comme ça? Et bien tu te trompes!

    Elle ne répondait rien. J'en profitais pour lui dire:

    -Comme t'est pas encore habituée a moi, je reviendrais demain pour qu'on fasse de plus ample connaissance. Donc à demain!

    -Attends!

    -Quoi?

    -On se retrouve où et a quelle heure?

    Je lui décrochais encore un sourire charmeur et lui répondais

    -Demain même heure, même endroit.

    Suite à ça, je lui fis un clin d'œil et je partais.

     


    votre commentaire
  • J'étais en train de marcher, je repensais à Chris et Théo. Je me demandais s'ils avaient été au Gobelin hurleur finalement.

    Sur ces mots, je me transformais en loup pour aller plus vite pour vérifier s'ils étaient bien là-bas.

    Lorsque je suis arriver au gobelin hurleur, je me transformais à nouveau en démon et je crus reconnaître une odeur familière ... Je regardais tout autour de moi, mais je ne voyais rien.

    -J'ai dû rêver. (Mais je préfère rester sur mes gardes)

    Je m'apprêtais à rentrer, lorsque j'entendais qu'ont m'appelais. Je me suis retourné et un garde me fis un signe de main.

    -Quoi?

    -Est-ce que tu connais un ange appeler Liz?

    -Liz? Ouais je connais mais sans plus. Pourquoi?

    -Parce qu'elle c'est pointée ici en ton nom.

    -Ah? Et ben... Madame est la fille aînée d'un dieu et ça se croit tout permis tsss...

    Le garde hochait la tête puis la détourna.

    Je retournais donc au bar, voir si Chris et Théo étaient là. Et oui, ils étaient la. Accompagner par des chopes.

    J'allais vers leur table, et je donnais un coup de poing dessus, tout en les traitants d'ivrognes. 

    -Hum?

    -Pff pas foutu de s'arrêter de boire!

    Je décidais alors de les prendre sur mes épaules, tendit un billet de dix au tavernier en lui disant de garder la monnaie et parti.

    Je me téléportais dans leurs chambres respectives, puis je regardais l'heure.

    -Merde! C'est l'heure du rendez-vous!

    Je me téléportais à nouveau pour arriver sur le lieu dû rendez-vous et je remarquais qu'elle n'était pas là.

    -Ah ben bravo.

    Mais quelques secondes après, je l'ai vue en train de courir.

    -T'est en retard.

    -Excuse moi! J'avais à faire avec mon père.

    -Toujours des excuses c'est toujours le même avec les anges.

    -Qu'est-ce que tu as avec les anges?!

    -Oh rien, c'est juste le fait que vous cherchez toujours des excuses.

    -Et vous les démons vous n'êtes pas mieux... vous tuez pour un oui ou pour un non!

    -Erreur. Ont tue parce que mon père le demande. Et puis je te ferais signaler que Zeus a tué plus de gens que mon père.

    Comme elle restait bouche bée, je continuais:

    -Sur ces mots, je dois partir, j'en connais deux qui ont abusé de jus de troll.

    -Attends!

    -Quoi?

    -On se retrouve demain?

    -Ouais, d'accord.

    Je lui fis un signe de la main, puis je disparaissais dans les ténèbres. 

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Je revenais dû rendez-vous et tout en avançant, je dis:

    -je sens qu'ils vont avoir de mes nouvelles ses deux-là... profiter ainsi qu'ils soient potes avec le prince des enfers...  ça va barder, c'est moi qui te le dis.

    Un garde, qui avait entendu ma réflexion me disait:

    -Ouf va pas falloir que je reste dans les parages alors.

    Tout en lui lançant un regard glacial, je lui disais:

    -Ouaip... Mais fais gaffe quand même coco au cas où je te verrais et que j'aurais envie de me défouler.

    Je voyais bien qu'il était choqué, mais j'ai horreur qu'on me cherche.

    Ceci dit, je retournais dans ma chambre, surveiller les deux ivrognes.  (Parce que oui je les ai mis dans ma chambre). 

    Une fois arriver, je remarquais qu'ils dormaient encore.

    -Pfff sont encore en train de cuver leur jus de troll... quelle bande d'alcooliques.

    Mais autant rester. Si jamais ils se réveillent, je pourrais leur crier dessus plus vite.

    En attendant qu'ils se réveillent, je commençais à griffonner sur mon bloc de feuilles.

    Peu de temps après, Chris c'est réveiller.

    -Enfin.

    -Désoler Vass, on a un peu trop abusé du jus de troll je crois...

    -UN PEU? Bah punaise. VOUS TENIEZ PLUS SUR VOS JAMBES J'AI DU VOUS PRENDRE SUR MES EPAULES!

    -Arrête de crier s'il te plaît... J'ai mal au crâne...

    -BAH BON SANG T'EN A DE BONNE TOI! VOUS REVENEZ TOUS LES DEUX BOURRES ET JE NE DOIS PAS CRIER?! EH BEN!

    Je voyais qu'il se tenait la tête dans les mains à cause de la douleur, mais j'en avais rien a faire. Il fallait que je passe ma colère.

    Et surtout quand je m'énerve... Mes crocs poussent, mes cheveux blanchissent, et j'ai les yeux rouge sang.

    -Calme toi, tu t'es transformé.

    -Quoi?

    Je me regardais dans le miroir et je me rendis compte que c'était vrai. Je respirais profondément pour retrouver ma forme normale. Une fois cela fait, je sortais.

    -MINCE MON DESSIN!

    Heureusement, Chris se rhabillait et n'avais donc pas vu mon dessin.

    Je prenais vite fait mon dessin et regardait l'heure. C'était l'heure du rendez-vous.

    Je me téléportais donc au Gobelin hurleur.

    Je regardais tout autour de moi pour voir si elle était là, et je remarquais une femme courir dans ma direction.

    -Ah voila ma cocotte.

    -Arrête de m'appeler comme ça...

    -Je t'appelle comme je veux. Bon on entre?

    -Ouais.

    Lorsqu'on entra, je montrais d'un signe de la tête la table du fond.

    -Tu veux quoi?

    -Ben... Je sais pas passe-moi la carte.

    -Ce sera quoi pour nos deux tourtereaux?

    -Un jus de troll pour ma part. Et toi?

    -Heu... Un jus de troll aussi.

    -Ok ça marche.

    -Alors, tu me parlerais pas un peu de toi? ça fait trois jours qu'on se connais et on se connais à peine.

    -Heu... J'aimerais que tu me parles de toi d'abord de toi... Mon père me dis des choses négatives sur les démons.

    -Encore des préjugés je parie... Qu'est-ce qu'il a dit?

    -Eh bien... Pour commencer il m'a dit que les démons sont des êtres charmeurs mais sans scrupules qui pourraient te manipuler s'ils le veulent... Avec des piques sur le dos aussi.

    -Certains démons le sont ouaip. Mais pas moi. Moi je suis le genre de démon qui te fait plaisir si tu lui fais plaisir et du mal si tu lui fais du mal. Et les piques sur le dos sont exclusives à une race de démon.

    -Est-ce que c'est vrai ce que tu dis?

    -Bien sur. je vois pas pourquoi je devrais te mentir.

    -Et voilà votre boisson les tourtereaux.

    -Merci Sam. ET ARRÊTE DE NOUS APPELER AINSI.

    -Rhô mes plus plates excuses Son Altesse... et il faisait la révérence.

    -Hmpf.

    -Heu...

    -Quoi?

    -C'est un peu fort ce jus...

    -Bah tu t'y habitueras.

    -Bon ce n'est pas ça que je disais en reposant mon verre. Mais bon j'aimerai en connaitre un peu plus sur toi.

    -Et bien... je m'appelle Liz, et PAS COCOTTE je suis la fille de Zeus, j'ai Cent-Quatorze ans je vais accéder au trône dans quatre ans. Et toi?

    -Hum Okay. Moi c'est Vassago, mais je préfère qu'on m'appelle Vass c'est moins long. J'ai Cent-Seize ans et je vais accéder au trône dans deux ans.

    Et on continuait de parler de nos peuples, nos traditions, nos pères et compagnie.

    Jusqu'au moment où elle me disait qu'elle devais rentrer.

    -Déjà ? Okay je t'accompagne à la sortie alors.

    -C'est gentil dis-moi.

    -Bah je t'ai pas dit que j'étais un gentil démon?

    En partant, je donnais un billet de cinq au Tavernier en lui disant:

    -Je te retiens t'inquiète pas.

    -On se revoit demain?

    -Heu... Oui mais ça va être dur.

    -Ton père je parie?

    -Tu devines bien...

    -Et bien écoute... je vais te donner un croquis que j'ai faits tout a l'heure en enfer, et je vais mettre mon adresse au dos. D'accord?

    Comme elle ne répondait rien, je notais mon adresse et je lui tendis le papier.

    -À demain cocotte.

    Et, avant de partir, je lui déposais une bise sur la joue.

     

     


    votre commentaire
  • Une fois sur le chemin du retour, je me demandais si elle allait vraiment venir parce que bon... C'est un ange et moi je suis un démon, je vis en enfer elle vit au paradis.

    -Viendra-t-elle? Viendra-t-elle pas? Qu'est-ce qu'elle pensera de mon dessin surtout...

    Tant de questions que je me posais et tant de réponses que je pouvais pas avoir.

    Je soupirais et je me dis:

    -Bah, je verrais tout a l'heure, quand elle viendra... Si elle vient.

    Pendant ce temps, j'allais à la bibliothèque m'informer un peu sur les anges. Elle ne savait presque rien sur moi, mais je ne savais presque rien sur elle sur non plus.

    Je cherchais, je cherchais je ne trouvais rien... 

    -C'est un peu normal, on est des démons et les anges sont nos ennemis... Sur ces mots je soupirais.

    Mon père qui passait par là, m'entendait soupirer et me demanda:

    -Qu-est ce-qu'il se passe fils?

    -Et bien... je trouve pas le livre que je cherche.

    -Tu recherches sur?

    -Sur une formule vaudou. (Hors de question que je dise que je recherche des infos sur les anges il m'écorcherait vif!)

    -Ah? Eh bien demande à ton oncle.

    -Oui j'y avais pas pensé tient merci.

    Je sortis de la bibliothèque pour aller chercher mon faucon et je décidais d'envoyer une lettre à mon oncle: Hadès

    Mais... je me suis dit je devais plutôt envoyer une lettre à Liz

    Yo Cocotte

    Bon pour le rendez-vous, fais gaffe à mon père il sort souvent ses temps-ci. Je vais essayer de te trouver un moment ou tu pourrais venir mais ça va pas être facile. C'EST PAS PARCE QUE C'EST DIFFICILE QUE C'EST IMPOSSIBLE  HEIN!

    Mais si tu entend sdes pas essaye de te cacher quelque part.

    Enfin bon je ne vais pas te stresser.

    Sur ce a toute

    Vass

    Je mettais le message à la patte du faucon et l'envoyais.

    Au bout d'une heure, je revoyais mon faucon revenir. Je lui donnais une souris pour la récompense, mais aucun message à sa patte.

    -Tient? bizarre.

    Puis j'entendais ma porte s'ouvrir. Je me retournais et je voyais Chris ainsi que Théo retenir Liz.

    -Mais vous foutez quoi là?

    -Cet ange a voulu rentrer... on te montre c'est tout.

    Je les poussais tous les deux, puis je demandai à Liz:

    -Ça va? Ils t'ont pas fait mal?

    -Non ça va.

    -Ouf.

    -On vous dérange pas vous deux?

    Je me retournais sur Chris et lui disais:

    -Toi, fais gaffe.

    Il me regardait de manière froide puis ils sortirent.

    -Enfin... ils sont sortis.

    -Hmm Hmm.

    -Quoi?

    -Eh bien... Qu'est-ce qu'on fait?

    -Hmm... si tu veux je peux t'apprendre des tours.

    -Ouais pourquoi pas?

    Et je lui apprenais des tours, pas des tours de démon, mais... des tours qui pourraient lui servir.

    Les heures tournes malheureusement... et elle devait rentrer chez elle.

    -À demain je suppose?

    -Oui à demain.

    Avant de partir, elle se retourna vers moi me déposa un baiser sur les lèvres et me dis:

    -Tient je te le rends ton baiser.

    Je baissais la tête en rougissant.

    J'espère qu'elle ne l'a pas vu.

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique