•  Le chemin pour rentrer m'a sembler long. Très long. 

    A vrai dire je ne suis pas très rassuré de rentrer mais s'il faut que je meure, je mourrais dignement. J'espère pour lui que ma mort sera rapide, sinon je risque de lui lancer une malédiction qu'il ne sera pas prêt d'oublier. 

    Une fois en enfer, mon père m'a effectivement chuchoté à l'oreille:

    -Veux-tu bien venir dans la salle du trône s'il te plaît?

    -Heu bien!

    Comme si j'avais le choix...

    Je l'ai suivi dans la salle du trône. Il c'est installer sur le trône, je n'ai pas bougé d'un pouce. Nous nous sommes regardé tous les deux, sans dire un mot, jusqu'à qu'il décide de briser le silence.

    -Alors comme ça, tu côtoyais des anges?

    -Oui. J'en côtoyais.

    -Et tu sais ce qu'il en coûte de voir les anges n'est ce pas?

    J'ai serré les poings et dis

    -Le bannissement. Ou la mort.

    -Et oui. Je vais donc choisir ta sentence.

    Il me jugea, de la tête aux pieds comme à son habitude et une fois encore il décida de rompre le silence.

    - Étant donné que tu es le seul héritier légitime du trône je vais te faire une fleur. Tu devras affronter quelqu'un en match à mort pour préserver ta vie.

    Je suis étonné qu'il n'ait pas pensé à mon frère mais je me suis retenu. Il n'offre pas d'autres chances généralement. Autant saisir l'occasion.

    -Bien. J'accepte le combat à mort.

    -Ça m'étonne pas de toi fils. Le combat aura lieu au coucher du soleil.

    -Bien.

    Je me suis retiré dans ma chambre, pour me préparer au combat et pour patienter. Une fois le coucher du soleil atteint, je suis descendu à la salle de combat me demandant à quel genre d'adversaire j'aurais affaire.

    -Qu'est-ce que tu fous la Chris?

    -Et bien? On ne devait pas s'affronter en combat à mort?

    -Alors c'est toi mon adversaire?

    -T'as bien deviné.

    Hmpf. Ça me dérange d'affronter Chris mais puisque je n'ai pas le choix. Nous nous sommes mis en position de combat, pendant que mon père a énuméré la règle: ce match n'aura pas de fin tant qu'un des deux combattants n'est pas mort.

    Génial...

    Le match a donc commencé. Entre les sorts vaudous, les coups, les transformations on commençait à s'épuiser légèrement tous les deux. Voyant ma fatigue, Chris a utilisé  un sort de soin sur lui.

    Mais moi, je n'ai aucun sort de soin, je n'ai jamais trouvé ça utile. Mon seul moyen de survie est d'avoir recours au pouvoir de Ghoul. Mais je n'ai pas envie de chair humaine malheureusement. 

    -Alors Vass? On fatigue?

    -Hé hé hé... Que tu crois. J'ai encore une carte dans mon jeu.

    -Ah? Et qu'elle est t-elle?

    -Tu va voir mon vieux.

    Je fis quelque chose qui a surpris Chris comme mon père. En effet je me suis mordu la main pour m'arracher un morceau de chair. J'ai profité de leur surprise pour attaquer Chris.

    L'effet de surprise a eu son effet. Grâce à ça, j'ai pu planter mes kagune dans son corps, et par conséquent lui faire de gros dégâts. 

    -Allez Vass fini le!

    -...

    Je me suis avancé vers lui, les kagunes en avant prêt à le tuer. Seulement, il m'a jeté une poudre hallucinogène qui m'as aveuglé quelques instants, avant qu'elle ne fasse son effet. 

    Cette saleté me faisait voir Tara partout où je posais les yeux. Chris en a profité pour me planter une lame dans le cœur. J'ai vacillé quelques instants, mais par je ne sais quel miracle, j'ai tenu le coup et une rage folle c'est emparée de moi.

    J'ai retiré la lame, et j'ai foncé sur Chris avec elle. Lorsque j'ai repris mes esprits il était là, le dos au poteau, en train de me contempler. J'ai foncé sur lui pour retirer le couteau et pour le prendre dans mes bras.

    -Bravo Vass... Encore une fois tu m'as surpassé... Je te souhaite bien du plaisir... Moi, je vais rejoindre la rivière des âmes.

    Il m'a souri une dernière fois avant de fermer les yeux et de mourir. Son âme est sortie de son corps pour aller dans la rivière des âmes pendant que j'ai déposé délicatement son cadavre par terre, avant de me retourner vers mon père.

    -Maintenant c'est à ton tour vieux fou!

    -Quoi?!

    Laissant ma rage s'exprimer, j'ai enchaîné coups sur coups et sorts sur sorts, jusqu'à sa mort.

    Une fois cela fait, j'ai appeler deux servantes pour qu'elles dégage le corps, puis je pris le cadavre de Chris dans mes bras.

    Je suis passé devant les démons, qui m'ont avec un air attristé devant le port du cadavre de Chris. J'ai marché jusque devant une tombe, déposait le cadavre dedans, fit une petite prière, et laissaient les croque-morts enterrer le cercueil. 

    Une fois enterré, les croque morts m'ont laissé graver ce que je souhaitais sur la tombe.

    Voilà mon inscription:

    Ci-gît Christopher

    Né le 25 juin 11898, mort le 3 mars 12016

    Mort a cause d'un père ingrat.

    R.I.P, mon meilleur pote.

    Une fois cela inscrit, j'ai mis une photo de nous deux enfants sur la tombe, souriais une dernière fois et parti. Plusieurs démons ont voulu me poser des questions, mais je n'ai pas répondu de suite. 

    J'ai laisser les gardes mettre dehors ceux qui insistaient tout en m'installant sur le trône.

    Désormais, c'est moi Satan.

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • -Satan, une ange veut vous voir. Dois-je la foutre dehors?

    -Non. Laisse la entrer.

    -Vass! Ça va?!

    -Oui, je vais parfaitement bien l'ange.

    -Comment ça l'ange? Maintenant, tu m'appelles "l'ange"?

    -Je suis le nouveau Satan, tu n'as pas à me dire comment je dois t'appeler! Tu n'es que la Princesse!

    -Moi? On voit que tu n'es pas au courant que je suis la nouvelle déesse suprême du paradis! Et pourquoi tu es si dédaigneux avec moi? Je suis censé être importante pour toi! Mais apparemment, tu t'en fous ROYALEMENT! C'est le cas de le dire!

    Certains gardes ont ri à sa blague. Je l'ai regardée avec étonnement avant de lui dire

    -Toi, la nouvelle déesse suprême? Laisse-moi rire! Tu ne le mérites pas!

    -Ok, tu veux que je te montre ce que je vaux? Alors affronte-moi en duel!

    -Très bien, je nous donne deux jours pour nous préparer.

    -Ça me va parfaitement!

    Elle tourna les talons, et partit des enfers. Théo, qui était derrière Liz répliqua aussitôt, les yeux rougis, surement par des larmes.

    -Ça ne t'a pas suffi de tuer Chris? il te faut tuer Liz aussi?

    -Ne te mêle pas de mes affaires Théo. C'est elle qui a réclamé ce duel et je l'ai accepté. Elle sait bien que j'aime le défi.

    Lorsque j'ai fini ma phrase, Théo fonça vers moi et me frappa en pleine mâchoire, ce qui me fit tomber du trône. Il me regarda une dernière fois en pleurant, puis il fila dans sa chambre.

    -Heu... ça va Vass?

    -Ça va Ken. T'est venu me frapper aussi tant qu'on y'est?

    -Non non!

    -Heureusement pour toi.

    -Mais tu ne te demandes pas pourquoi Théo t'a frappé?

    -Bien sur que si. Mais je préfère pas lui demander surtout qu'il sait que je n'ai pas versé de larmes au moment où j'ai tué Chris ou à son enterrement.

    -C'est vrai ça, c'est assez étonnant que tu n'aies pas pleuré surtout que c'était ton meilleur pote.

    -Oui... Mais je lui ai fait une promesse et je ne la déshonorerai pas.

    -Une promesse? De quel genre?

    -Oui. J'ai promis à Chris de ne plus pleurer.

    -Ah...

    -Oui. Lorsque j'ai été confronté la première fois à ma transformation en ghoul, lorsque je ne savais pas ce que c'était. La seconde fois était lorsque je me suis rappelé que mon père avait assassiné ma mère. Mais Chris les a vue et m'a fait promettre de ne plus jamais pleurer. Pour n'importe quelle raison. Sur ce.

    -Tu va faire quoi Vass?

    -Je me prépare au duel que Liz m'a lancer.

    Le laissant dans la salle du trône, je suis aller dans la salle d'entraînement ou j'ai redoublé d'efforts. Si ce qu'elle dit est vrai, j'ai intérêt à ne pas la sous-estimer.

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Une fois passé les deux jours accordés par moi-même pour s'entraîner , je suis aller pour la seconde fois à la salle de combat.

    -En retard comme d'habitude. Je m'y ferai jamais.

    -Non cette fois je suis arrivée avant toi.

    -Tant mieux. Comme ça on finira notre duel plus vite.

    -Oui. Je suis venue pour ça après tout. Quelles sont les règles?

    -Bien. Les règles sont les mêmes que ton combat avec Tara. Aucun sort vaudou, et aucune aide extérieure.

    -ça me va.

    Avant de commencer le duel, j'ai formé une barrière magique autour de l'arène. Car si Théo se mêle du combat, je pense qu'il me tuerait cette fois.

    Là encore, les coups et les sorts ont fusé. Elle a vite perdu du terrain. Les sorts d'ange ne sont pas faits pour se battre, contrairement aux sorts de démons. De plus, l'entraînement spécial que j'ai faits hier avec des gardes à porter ses fruits. Elle a fini par se retrouver par terre. Je l'ai contemplée avant de tourner les talons.

    -Tue la Vass! L'occasion est trop belle!

    -Père?! Ce n'est pas possible... Il est mort...

    Je me suis mis à genoux, en essayant de chasser sa voix de son esprit. Puis une autre voix c'est faite entendre, celle de Théo cette fois.

    Il a vu Liz par terre et a surement pensé que je l'ai assassinée. Théo tenta de briser la barrière sans succès, mais le temps de déconcentration que j'ai eu l'aida à la briser . Il se rua vers moi et recommença à me frapper au visage.

    J'étais sonné, je ne savais pas réagir, affaibli par le taux de magie utiliser pour le défi, pendant que Théo me frappait, sans cesse... Une voix se fit entendre, et les coups ont cessé. Je n'ai que le néant autour de moi, je me sentais mourir.

    J'aurais pas été roi longtemps...

     


    votre commentaire
  • e n'ai vu que le néant. Il y'a aussi de temps à autre des âmes qui errent, cagoule sur la tête.

    -Je n'aurais jamais pensé que ça serait comme ça le royaume des morts.

    Je suis resté dans le noir, errant sans destinations précises, comme les autres âmes. Mais j'ai l'impression que quelqu'un crie mon nom. Ça semble lointain et proche à la fois. Étrange sensation. J'ai haussé les épaules, quand une main s'est posée dessus.

    -Salut vieux.

    -T'est qui pour m'appeler ainsi? Et vieux vieux j'ai juste cent dix-huit ans.

    -Ouais ben t'est plus vieux que moi je te ferais signaler mon vieux.

    -Tu sais à qui tu as affaire au moins?

    -À Vassago Puissant Prince des enfers on sait. Enfin devrais je dire Satan maintenant que ton père est mort.

    -Bravo bonne réponse. Mais ça ne me dit pas ton nom.

    -Alors, on ne reconnaît pas son vieux pote?

    -Hein? Attends est ce que c'est vraiment toi Chris?

    -Bah oui tu veux que se soit qui d'autre?

    -Si c'est vraiment toi dit moi un truc que j'ai fait quand nous étions petits.

    -Quand tu étais plus jeune, à tes cent ans plus exactement tu as libéré un groupe de chimère, ton oncle a dû faire appel à d'autres dieux pour les capturer.

    -Oui. Et?

    -Et ton oncle t'a donné comme tâche pendant une année de t'occuper de la niche de Cerbère! Je me souviens encore de ton odeur quand tu revenais! Bordel on a dû te faire dormir dans les donjons tellement tu sentais!

    -Ah bah bravo! C'est un des seuls souvenirs que t'a de moi?!

    -Non si tu veux j'ai aussi le fameux jour ou...

    -C'est celui auquel je pense?

    -Ouais!

    -Alors ferme là!

    -Ah ah! 

    -Et ben heureusement que je t'ai croisé, ça me semblera moins mortel de flotter sans but.

    -Non. Tu vas pouvoir partir Vass. Je suis content d'avoir pu te revoir, mon roi.

    -Comment ça?

    -Ah avant de partir, l'une est fausse.

    -Quoi?!

    Il ne m'a pas répondu, a fait la révérence puis me poussa vers une lumière blanche. J'ai été aveuglé un instant et lorsque j'ai ouvert les yeux,  Liz était en train de me procurer des soins, accompagnée par Théo.

    J'eus à peine le temps de me mettre en position assise, qu'ils se sont jeter à mon cou, l'un de nouveau en pleurs, l'autre visiblement rassurée.

    -Hey! Laissez-moi respirer s'il vous plaît! J'ai déjà vu le monde des morts, je tiens pas a le revoir! dis-je en rigolant.

    Liz s'écarta tout en rigolant également, mais Théo lui est resté accroché à mon cou.

    -Euh... Pourquoi tu restes?

    -Tu ne te souviens pas Vass?

    -Du tout Théo. La dernière chose dont je me souvienne est que j'affrontais Liz en duel après plus rien.

    -Donc tu ne te souviens pas du fait que j'ai t'ai frappé?

    -Maintenant que tu le dis... Oui je m'en souviens.

    -Et dire que tu as failli mourir à cause de ça... J'espère que tu ne m'en veut pas....

    -Je pourrais t'en vouloir oui. Mais non.

    -Mais... J'ai failli te tuer quand même!

    -Certes. Mais tu m'as empêché de faire une connerie.

    -Une connerie?

    -Oui. Tu m'as empêché de tuer une amie. Déjà que j'ai assassiné mon meilleur ami... Toi, Chris et Liz êtes les seuls pour l'instant en qui j'ai réellement confiance. Si je vous perdais, ma vie n'aurait plus aucun sens. C'est pour cela que je ne t'en veux pas.

    Il se dégagea enfin de mon cou, se mis à genoux et essuya ses larmes tout en me regardant.

    -Rhô allez Théo, arrête de faire cette tête! Espèce de poisson!

    -Dit-il alors qu'il a une mémoire pire que la mienne hein?!

    -Ouais bah en attendant c'est moi Satan! AH AH!

    -Vous avez fini de vous disputer vous deux?!

    -T'inquiète Liz c'est monnaie courante ici!

    Elle a levé les yeux au ciel. En voyant cela, nous sommes parti dans un fou rire incontrôlable. 

    Ça nous a sûrement fait du bien. Surtout que ça faisait longtemps.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires